Vernissage en présence de M. Messínis

Le reporter-photographe Áris Messínis (Agence France Presse) arrive en Ukraine dix jours avant l’invasion russe qui déclenche le plus grave conflit en Europe depuis 1945.

Il connaissait déjà l’Ukraine pour y avoir couvert la fin des manifestations pro-européennes de la place Maïdan en février 2014, évènements qui précipiteront l'annexion de la Crimée par la Russie et le début du conflit dans le Donbass, opposant des séparatistes soutenus par Moscou aux autorités de Kiev.

En 2022, il y a effectué deux missions, soit 70 jours au total sur le terrain, qui font de lui un des témoins-clef de cette guerre : d'abord à Irpin et Boutcha, banlieues au nord de Kiev devenues symboles de la résistance inattendue de l'Ukraine à l'armée russe, puis plus tard au plus près de la ligne de front du Donbass, côté ukrainien.

Au contact des troupes et des populations les plus exposées, il nous livre un témoignage poignant des bombardements, de l’exode des civils désespérés, ou des soldats épuisés. Au travers de multiples scènes de désolation, son travail montre le coût humain dévastateur d'une guerre qui a déjà fait des milliers de morts, et dont personne ne se risque à pronostiquer la fin.

Organisé par le Prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre.

Dès 13 ans - Gratuit - Entrée libre

Détails des prochaines sessions

Le