Voyager dans nos collections - Les 7 lieux - Bayeux Intercom

De Tombouctou à Bayeux…
Quoi de plus surprenant de trouver un manuscrit de Tombouctou à Bayeux !
Plongez dans nos collections à la recherche de nos trésors.

De Tombouctou à Bayeux…
Quoi de plus surprenant de trouver un manuscrit de Tombouctou à Bayeux !
Plongez dans nos collections à la recherche de nos trésors.

Les collections numérisées

Les archives municipales

Les 7 lieux conservent les archives municipales de Bayeux, antérieures à 1910 : registres paroissiaux, registres d’état civil, tables décennales, listes de recensement de la population, etc.
Ces documents sont consultables en ligne sur le site des Archives Départementales du Calvados à l’adresse suivante : archives.calvados.mnesys.fr

Les manuscrits du chapitre

Le fonds dit « Chapitre de la Cathédrale de Bayeux » est conservé pour partie dans nos réserves. Les archives départementales du Calvados ainsi que la bibliothèque médiévale sise à côté de la cathédrale de Bayeux ont en dépôt le reste du fonds.
Parmi les manuscrits conservés dans les 7 lieux, 47 ont fait l’objet d’une campagne de numérisation menée par l’IRHT (Institut de recherche et d’histoire des textes). Ils sont consultables sur la base du répertoire des manuscrits : medium.irht.cnrs.fr

Le fonds local

Quelques ouvrages provenant du fonds local ont été numérisés par le Centre Régional des Lettres de Basse Normandie. Ils sont consultables dans leur intégralité sur le site qui regroupe également des textes sur le patrimoine, l’histoire et la culture de la Normandie : www.normannia.info

Le fonds Tapisserie

La tapisserie de Bayeux est officiellement le « manuscrit n°1 » des collections de l’ancienne bibliothèque de Bayeux. Les conservateurs successifs ont rassemblé un fonds spécifique dit « Fonds Tapisserie » comprenant des imprimés (Ouvrages d’histoire de l’art consacrés à la Tapisserie, livres sur le contexte de la conquête de l’Angleterre ainsi que des études sur Guillaume le Conquérant), des archives (correspondance entre les conservateurs et les chercheurs et archives émanant d’un historien et archéologue allemand, Herbert Jankuhn, chargé par le régime nazi, en 1941, d’une étude sur la tapisserie de Bayeux.), des photographies et cartes postales représentant la Tapisserie. Ce fonds est conservé au centre Guillaume le Conquérant. Les documents les plus significatifs ont été numérisés et sont consultables sur notre bibliothèque numérique : my.yoolib.com.

Le fonds général

Le fonds patrimonial est riche d’environ 40 000 documents, auquel il faut ajouter 500 manuscrits, 6 incunables et des cartes et plans. Les 7 lieux conservent également une partie des archives municipales de Bayeux, une centaine de manuscrits liturgiques, théologiques et littéraires de la bibliothèque du chapitre de la cathédrale de Bayeux ainsi que la bibliothèque du Séminaire de Bayeux.

Parmi ces nombreux documents, on trouve des monuments de l’édition française comme la célèbre Encyclopédie de Diderot et d’Alembert (Encyclopédie raisonnée des sciences arts et métiers), véritable inventaire des connaissances du XVIIIe siècle ou bien encore la monumentale Description de l’Egypte rédigée par des savants et des artistes lors de l’expédition de Bonaparte en Egypte.

Parmi les manuscrits médiévaux, on peut signaler un livre d’heures à l’usage de Bayeux (Ms. 59) probablement réalisé dans un atelier local dans les années 1440-1450. D’autres merveilles comme La géographie de Ptolémée, dans une édition strasbourgeoise de 1522 enrichie de 50 cartes ainsi qu’une collection d’atlas, complètent ce fonds ancien.
Le XXe siècle n’est pas en reste puisque la bibliophilie est à l’honneur à travers des ouvrages réalisés par des artistes de la région tels que le peinte Claude Quiesse ou le graveur Jean-Michel Mathieux-Marie.

Dons et legs remarquables

Don Victor Pâquet

Né à Tour -en -Bessin en 1812, Victor Pâquet développe en autodidacte une connaissance de l’horticulture. Simple « rouleur de brouette » au jardin des plantes de Paris à ses débuts, il devient après plusieurs années de travail l’un des spécialistes français de la conservation des fruits et légumes. Il est aussi reconnu comme un éminent rosiériste. Membre de la Société royale d’horticulture de Paris, il publie le Journal d’horticulture, revue très diffusée dans laquelle il témoigne de ses dernières recherches dans la science horticole et agricole.
Les 7 lieux conservent 624 volumes de sa bibliothèque offerts par sa sœur Virginie Pâquet. On trouve outre ses écrits personnels, des ouvrages sur l’horticulture, l’agriculture, l’arboriculture ou la botanique.

Don Lamare-Picquot

Né à Bayeux, place aux bois en 1785, Christophe-Augustin Lamare-Picquot, pharmacien à ses débuts, devient l’un des grands savants naturalistes de son époque au même titre que Geoffroy Saint-Hilaire ou Georges Cuvier. Infatigable voyageur, il explore le Canada, l’île de la Réunion mais aussi l’Inde ou Venise. Toujours à la recherche de nouvelles découvertes, il dresse de nombreux catalogues d’espèces inconnues jusqu’alors.
Les 7 lieux conservent 50 documents dont un curieux Manuscrit de Tombouctou enroulé d’une peau de zébu.

Don Rosny Aîné

Parmi les derniers dons offerts à la ville de Bayeux, signalons celui de monsieur Borel-Rosny, membre de la Société des Sciences Arts et Belles Lettres de Bayeux, qui contribua à ce que l’œuvre de son illustre grand-père Rosny Aîné ne sombre pas dans l’oubli. Écrivain protéiforme, auteur du célèbre roman La guerre du feu, Rosny Aîné est aujourd’hui considéré comme le précurseur du roman de science-fiction.
Les 7 Lieux conservent un fonds conséquent composé de documents d’archives, d’une correspondance, et d’ouvrages provenant de la bibliothèque de Robert Borel Rosny.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.